Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sacrée première fois!

Il y a eu de l’émerveillement, de la joie, de l’attendrissement au premier gazouillis de votre enfant. Le même scénario s’est répété quand il a pu s’asseoir seul, quand il a pu faire son premier pas, bref, chaque première fois dans la vie de votre enfant est toujours une partie de plaisir et même d'ajustement, n'est-ce pas?

C’est avec bonheur que mon mari et moi avons accueilli cette question de notre fils la première fois :

« Papa, est-ce que je peux faire la prière de ce soir ? »

Sacrée première fois!

Nous lui avons rapidement dit oui. Nous avons commencé à leur parler de Dieu assez tôt, sans pour autant leur apprendre à prier. Comme je le dis toujours, être parents, c’est une école et cela demande parfois de l’improvisation. Il nous a ainsi fait réalisé qu'il était temps pour nous d'orienter nos instants de partage vers un véritable apprentissage de l'art de prier.

Il a prié, moins de cinq phrases, mais cela était suffisant pour faire monter vers Dieu ce que son cœur désire. Il sait qu’il doit parler à Dieu, Son Créateur, Son protecteur.

Une autre fois, c’est sa petite sœur qui est venue me dire :

« Maman, je tousse. Il faut que tu pries avec moi afin que le petit Jésus me soigne. »

C’est vraiment avec un sourire joyeux que nous nous prêtons à de courtes minutes de prière avec nos enfants dès que l’un d’eux en exprime le désir. C’est une bonne chose de voir qu’ils ne prennent pas la prière comme un moment ennuyeux, mais comme une façon de demander l’assistance de cet Etre suprême qui nous a tous créé.

Toutefois, il est intéressant de prier aussi de façon ordonnée, car la Bible nous dit dans  1 Corinthiens 14/33:  "Dieu n’est pas un Dieu de désordre."

Quelques pistes pour des moments exceptionnels de prière avec ses enfants:

  • Commencez par un moment de louange et d’adoration : demander à l’un des enfants de diriger ces moments en entonnant des chants qu’il aurait appris à l’école du dimanche. Danser pour le Roi des rois pendant ces moments permet de détendre l’atmosphère et de les préparer à être disposés pour ce moment d’intimité avec le Père.
  • Partagez ensuite avec vos enfants un ou deux sujets de prière que vous avez personnellement adressé à Dieu et qui ont été exaucées. C’est un bon moyen de leur expliquer pourquoi nous devons toujours exprimer notre gratitude à Dieu.
  • Utilisant un verset biblique, leur enseigner à prier avec la Parole qui est vie. Ils doivent comprendre que rien n’est inventé. La Parole de Dieu est un cadeau où Il a mis toutes ses promesses pour nous. Les enfants le savent, toute promesse faite doit être tenue, alors, Dieu aussi nous en a fait et Il les tient. Au début du mois, il est intéressant de noter 5 versets bibliques à mémoriser avec les enfants pendant le mois. Ils doivent être sur différents thèmes, afin de trouver des situations pratiques de la vie quotidienne pour leur faire intégrer le sens du passage choisi.
  • Demander pardon et accorder son pardon : un exercice pas toujours facile. Il faut introduire la confession pendant ces moments. Cela vous permettrait d’expliquer aisément aux enfants la différence entre le bien et le mal, encourager une attitude et conseiller de changer une autre.
  • Enfin vient le moment où il faut intercéder pour le reste de la famille, leur école, leurs enseignants, leurs camarades… Donnez-leur la parole : ont-ils un sujet en particulier sur lequel vous devez prier ? Faîtes-le ensemble.
  • Notez tous vos sujets de prière afin de rendre grâce après exaucement.

Il est à préciser que toutes ces étapes ne peuvent pas être suivies tous les jours. Il convient de l’adapter selon les évènements de la journée afin de toujours passer des moments puissants dans la prière avec vos enfants.

 

Demeurons sous Sa grâce.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Une fille de grâce

Education Chrétienne des enfants

Commenter cet article